vendredi 14 mars 2014

Mon bonhomme, parlez plus raisonnablement!


source:www.kedd.hu

Cela s'est passé à l'époque du roi Mathias, quand les plaideurs se parlaient ainsi: "Je ne vous laisserai pas tranquille dans cette affaire, s'il faut, j'irai voir le roi, lui-même!"

Il s'est passé donc que deux voisins sicules se sont fâchés pour le fait que l'un avait jeté du fumier sur la nouvelle clôture d'osier de son voisin. Non seulement la clôture de celui-ci avait pourri mais son chien avait mordu les fesses du cochon du voisin qui se faufila par la clôture.

Les deux voisins sicules se querellèrent pendant longtemps sans que justice soit rendu à l'un et l'autre. Le voisin qui avait subi les deux  préjudices décida d'aller voir le roi Mathias et de lui adresser sa plainte.

Ce fut ainsi. Il raconta son cas au roi Mathias qui lui répondit:

«Mon bonhomme, parlez plus clairement, plus raisonnablement parce que je n'ai pas bien compris votre histoire.»

Alors le sicule reprit l'histoire dès le début comme suit:

«Majesté! Disons que j'ai un voisin. J'ai monté une clôture d'osier mais mon voisin a jeté son fumier là-dessus, par conséquent la clôture a pourri. Supposons maintenant que je sois le cochon, Votre Majesté est le chien. Je me faufile par la clôture pourrie, et Votre Majesté mord dans mes fesses!»

Aucun commentaire:

Publier un commentaire