vendredi 17 janvier 2014

Le rêve du roi

Source : www.mozaweb.hu


Il était une fois un roi qui avait deux fils. Il promit la couronne à l'aîné. Sur ce, le cadet déclara que ce sera bien lui qui montera sur le trône quand son père sera décédé. Le peuple ne souhaitait que l'aîné comme futur roi. Suite à ce différend, les deux princes ne se parlèrent plus.

Le roi ne dormit plus, il fut très triste. Une fois quand le clair de lune resplendit le ciel, le roi sortit sur son balcon au palais royal. Il regarda longuement la lune et il s'endormit. Il rêva qu'il avait deux peupliers devant son balcon et entre les arbres un beau lys blanc. La belle fleur poussa à tel point que les peupliers se couvrirent d'ombre et se desséchèrent. Le roi en eut peur et se réveilla. Il souhaita connaître le sens de son rêve. Il réfléchit et il pensa à un mage qu'il avait fait mettre en prison. Il fit venir le voyant et lui dit:

«Si tu résous l'énigme de mon rêve, et si c'est vrai, tu pourras sortir de prison.»

Le voyant résolut le secret. Il dit que la reine serait enceinte, elle aurait une fille. Il dit aussi que les deux princes se battraient à mort pour elle.

La reine eut vraiment une fillette. Le roi l'envoya tout de suite dans un couvent. Les princes ne surent même pas la naissance de leur petite soeur.

Un jour le roi mourut, et l'enterrement eut lieu. Après les funérailles, la reine convoqua ses fils et dit:

«Faites la paix car votre père est décédé.»

L'aîné dit:

«Je cède la couronne pourvu que nous ne soyons plus fâchés. Mais je vais me chercher une belle femme.»

La reine se réjouit de cette nouvelle. Le cadet dit à son tour:

«Je vais me chercher une belle femme, moi aussi.»

Le prince aîné alla voir son amoureuse et ils passèrent un moment ensemble. Le prince cadet arriva et surprit son frère avec son amoureuse.

Il lui dit:

«Qu'est-ce que tu es menteur! D'un côté tu t'es réconcilié avec moi, de l'autre côté tu veux me faire la peine.»

Le cadet tira l'épée et poignarda son frère en plein coeur.

La reine entendit sonner les cloches pour le prince décédé. Elle eut peur car elle en ignorait la raison. Elle apprit vite la nouvelle de la mort de son fils. A ce moment, le prince cadet arriva chez elle avec son amoureuse qu'il lui présenta. La reine reconnut sa fille et lui dit:

«Mon Dieu! Lui, c'est ton frère!»

Le prince maudit sa mère car elle lui avait caché l'existence de sa soeur. Il alla au cercueil de son frère, il se repentit et se poignarda en plein coeur.

C'est comme cela les peupliers tombèrent, et le lys resta comme le roi en avait rêvé.
La reine vécut longtemps avec sa fille.


(Conte transylvain)


Aucun commentaire:

Publier un commentaire